Facebook   Twitter
Commune de cuges les pins en provence au coeur de la sainte baume le plus grand poljé de France vous accueille
Vous êtes-ici : VIE MUNICIPALE / Le mot du Maire / Edito de mai
Imprimer
Edito de décembre
Avec ses neuf parcs naturels régionaux, ses quatre parcs nationaux et ses 1000 kilomètres de côte, notre région est exceptionnelle à bien des égards.
C'est également parce qu'elle est la première région boisée métropolitaine et la première région bio de France que nous pouvons aujourd'hui nous enorgueillir de progressivement devenir la première région « éco-responsable de France ».

Aujourd'hui, lorsque les éléments se déchaînent, lorsque les périodes de sécheresse succèdent aux pluies diluviennes, combattre les effets du changement climatique devient une priorité nationale. La Région Sud-Provence-Alpes-Côte-d'azur y consacrera 1,3 milliards d'euros en 3 ans, cela afin de réduire au maximum les effets de « gaz à effet de serre ».
 
L'enjeu est historique et planétaire et nous sommes fiers au sein de notre territoire du Pays d'Aubagne et de l'Etoile et au titre de ma délégation de vice-président délégué au développement durable, d'y avoir contribué activement.
 
Pour autant, les actions peuvent être contrariées par d'autres priorités ou urgences auxquelles nous sommes aussi confrontés en tant qu'élus locaux, il en va ainsi de la sécurité.
 
Oui, à l'instar des grands débats politiques qui précèdent chaque élection présidentielle, certains préfèrent surfer sur les peurs ou les incertitudes qui ne sont souvent que les conséquences immédiates d'un climat général d'insécurité ou d'un malaise sociétal.
 
Le maire constitue l'interface entre la population, l'Etat et ses représentants au niveau local. Il est souvent le premier interlocuteur et aussi le témoin immédiat des problèmes de société. Il est aussi parfois jugé responsable des méfaits ou des incivilités existants sur sa commune. Les problèmes sont souvent dénoncés et relayés par les associations et les réseaux sociaux qui concentrent les sujets et attisent la flamme, faute de les résoudre...

Oui, dénoncer les problèmes ne permet pas pour autant d'en trouver les réponses.
 
Je n'entends donc pas par cet édito stigmatiser une population ou un quartier car le faire reviendrait à dénigrer une grande partie de la population de Cugeois qui est plus victime que coupable.
 
La réponse aux problèmes d'incivilité voire d'insécurité ne peut relever que d'une politique sévère de répression et de contrôle. Certes, la mairie peut agir en multipliant les systèmes de vidéo-surveillance ou accroître son parc d'éclairage public, à condition que certains à condition que certains «petits écervelés» ne viennent pas les détruire volontairement...
 
Mais il appartient au législateur, à la justice et à la force publique d'agir fermement, le combat est loin d'être gagné…
 
Mais, en ce début décembre et à l'aube des fêtes de Noël, il faut savoir rester positifs et respecter l'esprit de Noël qui comble nos coeurs. Les marchés de Noël et les lumières que revêtent nos monuments sont là pour nous le rappeler. Pourtant, au milieu de cette féérie, certains resteront seuls, dans la souffrance de la solitude ou la tristesse de la perte d'un être cher.
 
Pour tous ces foyers sans lumière, je veux avoir une pensée chaleureuse et adresser un message de soutien, d'amitié et de compassion.

Joyeux Noël à tous et surtout prenez soin de vous et de tous ceux qui vous entourent.


 
Afficher tout
Consultez l'agenda des événements du village !
Marché du village
En savoir plus
Véhicules à vendre
En savoir plus
ANNONCES OFFICIELLES COVID-19
En savoir plus
Covid: aides aux entreprises
En savoir plus
Consulter tout l'agenda
 
Afficher tout